Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Aventures extraordinaires d'un savant russe IV. Le désert sidéral   By: (1856-1953)

Book cover

First Page:

G. LE FAURE et H. DE GRAFFIGNY

Aventures Extraordinaires

D'UN SAVANT RUSSE

LE DÉSERT SIDÉRAL

200 compositions inédites de JOSÉ ROY

[Illustration: 001]

PARIS

FAYARD FRÈRES, ÉDITEURS, 78, BOULEVARD SAINT MICHEL

1896

Tous droits de traduction et de reproduction réservés.

[Illustration: 002]

Notre pensée se sent en communication latente avec ces mondes inaccessibles.

CAMILLE FLAMMARION. Les Terres du Ciel .

Les Aventures extraordinaires d'un Savant Russe

Ouvrage complet en 4 parties

PREMIÈRE PARTIE

La Lune, un volume in 8º, compositions inédites de L. VALLET.

DEUXIÈME PARTIE

Le Soleil et les Planètes. Un volume in 8º, compositions inédites d'HENRIOT.

TROISIÈME PARTIE

Les Mondes géants. Un volume in 8º, compositions inédites de JULES CAYRON.

QUATRIÈME PARTIE

Le Désert Sidéral. Un volume in 8º, compositions inédites de JOSÉ ROY.

TABLE DES MATIÈRES

I. Le désert intersidéral

II. Dans la voie lactée

III. Au pôle austral du monde

IV. Dans lequel les choses se brouillent

V. Où Gontran et Fricoulet ont une explication sérieuse

VI. Les rapports entre les passagers se tendent de plus en plus

VII. Le cauchemar d'Ossipoff

VIII. La fin de tout

IX. Où le monde scientifique est dans la joie... et Fédor Sharp aussi

X. Le triomphe de Sharp continue

XI. La boîte à surprise

XII. Où tout le monde est content, sauf Jonathan Farenheit

Aventures Extraordinaires

D'UN

SAVANT RUSSE

CHAPITRE PREMIER

LE DÉSERT INTERSIDÉRAL

Durant un long moment, Mickhaïl Ossipoff demeura immobile, les yeux attachés, démesurément ouverts, sur les leviers que ses mains avaient abandonnés; il était en proie à une sorte d'hallucination, se demandant s'il était bien vrai qu'il eût fait ce qu'il venait de faire, se refusant à croire qu'il se fût véritablement rendu coupable de l'infâme trahison qu'il avait commise à l'égard de ses compagnons de voyage.

Quoi! tout à l'heure encore, il avait juré à sa fille, à celui qui devait être son fils, à ses amis, que c'en était fini de sa folie astronomique, que, puisque la nature était décidément contre lui, il renonçait à lutter plus longtemps!

À ses oreilles, bruissaient encore les remerciements émus de Séléna qui retrouvait enfin le père qu'elle croyait à jamais perdu pour elle, et sur ses joues il lui semblait sentir le doux effleurement des lèvres de la jeune fille. Et, malgré tout cela, en dépit de son serment, en dépit des promesses de Gontran, il avait été brusquement ressaisi par sa passion de l'espace, par l'ardente curiosité qui, depuis des mois, l'entraînait plus loin, toujours plus loin qu'il n'avait dit...

Et maintenant...

Mais, chez un homme comme lui, en lequel le désir de savoir dominait tous les autres sentiments, toutes les autres passions, cet accablement des premiers instants ne pouvait se prolonger: presque tout de suite il se trouva repris par la fièvre qui le consumait depuis si longtemps; le savant l'emporta une fois encore sur le père, la silhouette éplorée de Séléna s'évanouit, et toutes les forces de son esprit se trouvèrent concentrées sur l'ardu problème que crée au monde scientifique l'existence hypothétique d'Hypérion.

Oui, il le sentait, cet astre dont Babinet et Forbes ont affirmé l'existence gravitait dans la région où il se trouvait; il en était sûr!... quelle gloire immortelle devait rejaillir sur celui qui, le premier, posant son doigt sur une sphère céleste, assignerait sans hésiter au dernier monde du système solaire, un emplacement certain.

Il ne songeait pas qu'en escomptant à l'avance cette gloire en vue de laquelle il venait de commettre une action aussi insensée, il perdait la raison; car, en admettant même que les pressentiments scientifiques de Babinet et de Forbes fussent exacts, en admettant qu'il pût, pour ainsi dire, toucher du doigt cette planète mystérieuse et en étudier la route dans l'espace, pourrait il jamais revenir des profondeurs de cet infini, où il se trouvait lancé à présent, pour dire à ceux de la Terre «j'ai voulu voir, j'ai vu, c'est ainsi»... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books