Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Discours prodigieux et espouventable de trois Espaignols et une Espagnolle,   By:

Book cover

First Page:

DICOURS PRODIGIEUX ET espouventable, de trois Espaignols & une Espagnolle, Magiciens & Sorciers, qui se faisoient porter par les diables, de ville en ville, avec leurs declarations d'avoir fait mourir plusieurs personnes & bestail par leurs sorcilleges, & aussi d'avoir fait plusieurs degats aux biens de la terre.

Ensemble l'Arrest prononcé contre eux par la Cour de Parlement de Bourdeaux, le Samedy 10e jour de Mars, 1610.

A PARIS

Jouxte la coppie imprimee à Bourdeaux.

DICOURS PRODIGIEUX ET ESPOUVENTABLE, de trois Espaignols & une Espagnolle, Magiciens & sorciers, qui se faisoient porter par les diables, de ville en ville: avec leurs declarations d'avoir fait mourir plusieurs personnes & bestail par leurs sorcilleges, & aussi d'avoir fait plusieurs degats aux biens de la terre.

Ensemble l'arrest prononcé contre eux par la Cour de Parlement de Bourdeaux, le Samedy dixiesme Mars, 1610.

L'homme des aussi tost qu'il fut fabriquer par l'Eternel ouvrier divin, fut des aussi tost fut pris par l'ennemy de nature humaine, du depuis Satan n'a cessé par toutes subtilitez, & moyen de pouvoir sucomber & attirer le genre humain en ces lacs. Des incontinant que ce grand Capitaine Moyse eut en main la Comission pour retirer les Israëlites d'entre les mains de ce pervers & inique Roy d'Egypte Pharaon, il luy declare l'ambassade celeste, il le somme à relacher le peuple de Dieu: Et pour preuver son dir, il jette sa verge en bas, qui tout aussi tost prend vie, & se metamorphose en Serpent furieux. Les Magiciens veulent fair de mesme: mais pour neant: Car celle qui est produite par la toute puissance divine, engloutit & dissipe ceux qui sont provenus de l'art Diabolique.

De mesme fut fait des raynes, sauterelles, & autres animaux provenus d'enchanterie & sortilleges: tellement que l'home est bien aveuglé, & dehors de toutes considerations, qui s'adonne à ces malheureuse & detestables oeuvres de Magie, quittant son Dieu pour suyvre le diable, laissant la verité pour le mensonge, se precipiter du port de grace & salut, dans les abismes & gouffre des Enfers. Les lecteurs se contenteront de ce preambule, à celle fin de ne les ennuyer pour estre prolixe, se contentant s'il leur plaist au recit de ce discours tres veritable prodigieux, & autant admirable que long temps aye esté mis en lumiere.

3 Trois Espagnols Magiciens accompagnez d'une femme Espagnolle, aussi sorciere & Magicienne, se sont promenez par l'Italie, Piedmont Provene, Franche Comté, Flandres, & ont par plusieurs fois traversé toute la France. Et tout aussi tost qu'ils avoient receu quelque desplaisir de quelques uns, en quelque vilotte ou bourgade; ils ne manquoyent par le moyen de leurs maudits & pernicieux charmes & sorcilleges, de faire secher les bleds, & de mesme aux vignes, & pour le regard du bestail, il laguissoit quelque trois sepmaines, puis demeuroit mort, tellement qu'une partie du Piedmont a senty que c'estoit de leurs maudites façons de faire.

Tout aussi tost qu'ils avoient fait jouer leurs charmes en quelques lieux par leurs arts pernicieux, ils se faisoient porter par les diables dans les nuees, de ville en ville, & quelquefois faisoient cent ou six vingts lieuës le jour: mais comme la justice divine ne veut longuement souffrir en estre les malfacteurs, Dieu permit qu'un Curé nomme messire Benoist la Faye natif d'Ambuy pres de Bourdeaux, estant allé à Dole, pour poursuivre un du lieu, auquel il avoit presté une somme notable, & pour autant qu'il falloit que le dit messire Benoist s'en retournasse à Bourdeaux pour faire enqueste de ce prest, attendu que sa partie nioit, il ne fut pas loin d'une harquebusade de Dole, qu'il trouva ces Espagnols & leur suivante, lesquels se mirent en compagnie avec luy, & luy demanderent ou il alloit, apres le leur avoir declaré & conté une partie de son ennuy, & se saschant de la longueur du chemin qu'il avoient à faire, tant d'aller que de revenir, & mesme que les juges ne luy avoient baillé qu'un mois de delay, & passé iceluy, il seroit forclos un de ces Espagnols nommé Diego Castalin luy dit ces mots, ne vous desconfortez nullement, il est pres de midy: mais je veux que nous allions coucher à Bourdeaux, le Curé pensoit qu'il le disse par risee, veu qu'il y avoit pres de cent lieues, neantmoins ce, apres estre assis tous ensemble, ils se mirent à sommeiller, au reveil du Curé, environ les six heures du soir, il se trouve aux portes de Bourdeaux avec ces Espagnols... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books