Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Elisabeth ou les Exilés de Sibérie   By: (1770-1807)

Book cover

First Page:

ELISABETH

ou

LES EXILES DE SIBERIE

PAR MME COTTIN

PARIS.

WERDET ET LEQUIEN FILS,

RUE DU BATTOIR, N. 20.

M DCCC XXIX.

NOTICE SUR MADAME COTTIN.

La célèbre madame Dacier, vivement pressée par un voyageur étranger d'ajouter quelque chose à son nom, dans le livret où il consignait toutes les illustrations de l'époque, céda enfin à ses honorables instances, et traça sur les tablettes ce vers d'un poète grec, dont le sens est que le silence est le plus bel ornement d'une femme . Je ne doute pas que l'aimable et intéressant auteur de Malvina , d' Amélie Mansfield , de Mathilde , et enfin des Exilés de Sibérie , n'eût opposé la même résistance aux mêmes sollicitations. Mais, arrachée malgré elle à sa modeste obscurité, devenue auteur sans l'avoir voulu, et célèbre sans le savoir, madame Cottin dut se résigner pendant sa vie et après sa mort à l'éclat et aux inconvénients de cette célébrité qu'elle fuyait, et qui vint la chercher. Celle qui eût voulu n'écrire que pour elle et pour ses amis; qui bornait ses succès à leurs suffrages, et ne voyait, au delà du cercle qui l'environnait, qu'une bruyante et orageuse renommée souvent disputée péniblement, et presque toujours payée bien plus qu'elle ne vaut: celle enfin qui ne voulait pas même qu'une femme écrivît, a pris et conservera parmi les femmes auteurs un rang distingué; a vu ses ouvrages entre les mains d'une foule de lecteurs, et a cessé de s'appartenir à elle même pour mériter et recueillir les honneurs du triomphe public. Tout cela s'est fait au hasard, et pour ainsi dire à son insu, sans qu'il y entrât de sa part aucun calcul d'amour propre, aucune de ces petites ruses d'un orgueil hypocrite et maladroitement déguisé sous les couleurs d'une modestie prétendue, qui n'abuse et ne trompe personne. De pareils moyens étaient trop étrangers au caractère, aux sentiments, et aux habitudes de madame Cottin. Suivons la un moment, pour nous en convaincre, dans les détails de sa vie privée. Ces détails seront simples: quelques bons ouvrages, un plus grand nombre de bonnes actions; des services rendus avec la plus touchante délicatesse; voilà toute l'histoire de l'auteur d' Elisabeth .

Née à Tonneins, en 1773, SOPHIE RISTAUD fut élevée à Bordeaux, par les soins et sous les yeux d'une mère qui, amie éclairée des arts et des lettres, en inspira de bonne heure le goût à sa fille. Devenue à dix sept ans l'épouse d'un riche banquier, madame Cottin vint prendre dans la capitale le rang que sa fortune et sa position nouvelle lui assignaient dans la société. Si jeune encore, et dans l'âge de toutes les séductions, entourée de tout ce qui peut les provoquer, et avec tous les moyens de les satisfaire, elle apporta et sut conserver au milieu de Paris, et dans l'hôtel d'un banquier, la simplicité de ses goûts, son amour de la retraite et des occupations paisibles. Elle n'eut que trop tôt la liberté de s'y livrer tout entière! Restée veuve au bout de trois ans d'une union complètement heureuse si elle n'eût pas été stérile, madame Cottin chercha et trouva dans l'exercice habituel de la pensée et la culture de ses talents des consolations plus dignes d'elle, que les vaines distractions qu'un inonde frivole et léger s'empressait d'offrir à sa douleur. Jusqu'alors elle s'était bornée à jeter sur le papier, mais sans suite, sans ordre, et surtout sans prétention, ce qu'elle appelait ses essais; elle ne songeait point à s'élever aux grandes compositions, à faire, en un mot, des ouvrages. Une circonstance imprévue lui inspira le premier. Elle était à la campagne: une personne de la société lui raconte une histoire, dans laquelle elle même avait joué un rôle assez important. Il n'en fallut pas davantage pour éveiller l'imagination et pour remuer le coeur de Madame Cottin (ce sont ses propres expressions); et le roman de Claire d'Albe fut écrit en moins de quinze jours , tel qu'il a été publié; car l'auteur, de son propre aveu, ne se donna ni le temps ni la peine d'y retoucher... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books