Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Journaux intimes   By: (1821-1867)

Book cover

First Page:

Charles Baudelaire

JOURNAUX INTIMES FUSEES MON COEUR MIS A NU

FUSEES (Premiere partie des journaux intimes)

Table des matieres

I II III IV V VI VII VIII IX X XI XII XIII XIV XV

I

Quand meme Dieu n'existerait pas, la Religion serait encore Sainte et Divine .

Dieu est le seul etre qui, pour regner, n'ait meme pas besoin d'exister.

Ce qui est cree par l'esprit est plus vivant que la matiere.

L'amour, c'est le gout de la prostitution. Il n'est meme pas de plaisir noble qui ne puisse etre ramene a la Prostitution.

Dans un spectacle, dans un bal, chacun jouit de tous.

Qu'est ce que l'art? Prostitution.

Le plaisir d'etre dans les foules est une expression mysterieuse de la jouissance de la multiplication du nombre.

Tout est nombre. Le nombre est dans tout . Le nombre est dans l'individu. L'ivresse est un nombre.

Le gout de la concentration productive doit remplacer, chez un homme mur, le gout de la deperdition.

L'amour peut deriver d'un sentiment genereux: le gout de la prostitution; mais il est bientot corrompu par le gout de la propriete. L'amour veut sortir de soi, se confondre avec sa victime, comme le vainqueur avec le vaincu, et cependant conserver des privileges de conquerant.

Les voluptes de l'entrepreneur tiennent a la fois de l'ange et du proprietaire. Charite et ferocite. Elles sont meme independantes du sexe, de la beaute et du genre animal.

Les tenebres vertes dans les soirs humides de la belle saison.

Profondeur immense de la pensee dans les locutions vulgaires, trous creuses par des generations de fourmis.

Anecdote du chasseur, relative a la liaison intime de la ferocite et de l'amour.

II

De la femineite de l'Eglise, comme raison de son omnipuissance. De la couleur violette (amour contenu, mysterieux, voile, couleur de chanoinesse).

Le pretre est immense parce qu'il fait croire a une foule de choses etonnantes. Que l'Eglise veuille tout faire et tout etre, c'est une loi de l'esprit humain. Les peuples adorent l'autorite. Les pretres sont les serviteurs et les sectaires de l'imagination. Le trone et l'autel, maxime revolutionnaire.

E. G. ou la SEDUISANTE AVENTURIERE

Ivresse religieuse des grandes villes. Pantheisme. Moi, c'est tous; Tous, c'est moi. Tourbillon.

III

Je crois que j'ai deja ecrit dans mes notes que l'amour ressemblait fort a une torture ou a une operation chirurgicale. Mais cette idee peut etre developpee de la maniere la plus amere. Quand meme les deux amants seraient tres epris et tres pleins de desirs reciproques, l'un des deux sera toujours plus calme ou moins possede que l'autre. Celui la, ou celle la, c'est l'operateur, ou le bourreau; l'autre, c'est le sujet, la victime. Entendez vous ces soupirs, preludes d'une tragedie de deshonneur, ces gemissements, ces cris, ces rales? Qui ne les a proferes, qui ne les a irresistiblement extorques? Et que trouvez vous de pire dans la question appliquee par de soigneux tortionnaires? Ces yeux de somnambule revulses, ces membres dont les muscles jaillissent et se roidissent comme sous l'action d'une pile galvanique, l'ivresse, le delire, l'opium, dans leurs plus furieux resultats, ne vous en donneront certes pas d'aussi affreux, d'aussi curieux exemples. Et le visage humain, qu'Ovide croyait faconne pour refleter les astres, le voila qui ne parle plus qu'une expression d'une ferocite folle, ou qui se detend dans une espece de mort. Car, certes, je croirais faire un sacrilege en appliquant le mot: extase a cette sorte de decomposition.

Epouvantable jeu ou il faut que l'un des joueurs perde le gouvernement de soi meme! Une fois il fut demande devant moi en quoi consistait le plus grand plaisir de l'amour. Quelqu'un repondit naturellement: a recevoir, et un autre: a se donner. Celui ci dit: plaisir d'orgueil! et celui la: volupte d'humilite! Tous ces orduriers parlaient comme l' Imitation de Jesus Christ . Enfin il se trouva un impudent utopiste qui affirma que le plus grand plaisir de l'amour etait de former des citoyens pour la patrie... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books