Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

L'alouette du casque ou, Victoria, la mère des camps   By: (1804-1857)

Book cover

First Page:

Eugène Sue

L'ALOUETTE DU CASQUE

ou

Victoria la mère des camps.

(1866)

Ce roman fait partie du tome III des Mystères du peuple ou l'Histoire d'une famille de prolétaires à travers les âges

Table des matières

CHAPITRE PREMIER CHAPITRE II CHAPITRE III CHAPITRE IV CHAPITRE V

CHAPITRE PREMIER

Moi, descendant de Joël, le brenn de la tribu de Karnak; moi, Scanvoch , redevenu libre par le courage de mon père Ralf et les vaillantes insurrections gauloises, armées de siècles en siècle, j'écris ceci deux cent soixante quatre ans après que mon aïeule Geneviève, femme de Fergan, a vu mourir, en Judée, sur le Calvaire, Jésus de Nazareth.

J'écris ceci cent trente quatre ans après que Gomer , fils de Judicaël et petit fils de Fergan, esclave comme son père et son grand père, écrivait à son fils Médérik qu'il n'avait à ajouter que le monotone récit de sa vie d'esclave à l'histoire de notre famille.

Médérik, mon aïeul, n'a rien ajouté non plus à notre légende; son fils Justin y avait fait seulement tracer ces mots par une main étrangère:

«Mon père Médérik est mort esclave, combattant, comme Enfant du Gui , pour la liberté de la Gaule. Moi, son fils Justin, colon du fisc, mais non plus esclave, j'ai fait consigner ceci sur les parchemins de notre famille; je les transmettrai fidèlement à mon fils Aurel , ainsi que la faucille d'or, la clochette d'airain, le morceau de collier de fer et la petite croix d'argent , que j'ai pu conserver.»

Aurel, fils de Justin, colon comme son père, n'a pas été plus lettré que lui; une main étrangère avait aussi tracé ces mots à la suite de notre légende:

«Ralf, fils d'Aurel, le colon, s'est battu pour l'indépendance de son pays; Ralf, devenu tout à fait libre par la force des armes gauloises, a été aussi obligé de prier un ami de tracer ces mots sur nos parchemins pour y constater la mort de son père Aurel. Mon fils Scanvoch, plus heureux que moi, pourra, sans recourir à une main étrangère, écrire dans nos récits de famille la date de ma mort, à moi, Ralf, le premier homme de la descendance de Joël, le brenn de la tribu Karnak, qui ait reconquis une entière liberté.»

Moi, donc, Scanvoch, fils d'Aurel, j'ai effacé de notre légende et récit moi même les lignes précédentes, jadis tracées par la main d'autrui, qui mentionnaient la mort et les noms des nos aïeux, Justin, Aurel, Ralf. Ces trois générations remontaient à Médérik, fils de Gomer, lequel était fils de Judicaël et petit fils de Fergan, dont la femme Geneviève a vu mettre à mort, en Judée, Jézus de Nazareth, il y a aujourd'hui deux cent soixante quatre ans.

Mon père Ralf m'a aussi remis nos saintes reliques à nous:

La petite faucille d'or de notre aïeule Hêna, la vierge de l'île de Sên;

La clochette d'airain laissée par notre aïeul Guilhern, le seul survivant des nôtres à la grande bataille de Vannes; jour funeste, duquel a daté l'asservissement de la Gaule par César, il y a aujourd'hui trois cent vingt ans;

Le collier de fer , signe de la cruelle servitude de notre aïeul Sylvest;

La petite croix d'argent que nous a léguée notre aïeule Geneviève, témoin de la mort de Jésus de Nazareth.

Ces récits, ces reliques, je te les lèguerai après moi, mon petit Aëlguen , fils de ma bien aimée femme Ellèn , qui t'as mis au monde il y a aujourd'hui quatre ans.

C'est ce beau jour, anniversaire de ta naissance, que je choisis, comme un jour d'un heureux augure, mon enfant, afin de commencer, pour toi et pour notre descendance, le récit de ma vie, selon le dernier voeu de notre aïeul Joël, le brenn de la tribu Karnak.

Tu t'attristeras, mon enfant, quand tu verras par ces récits que, depuis la mort de Joël jusqu'à celle de mon arrière grand père Justin, sept générations, entends tu? sept générations! ... ont été soumises à un horrible esclavage; mais ton coeur s'allégera lorsque tu apprendras que mon bisaïeul et mon aïeul étaient, d'esclaves, devenus colons attachés à la terre des Gaules, condition encore servile, mais beaucoup supérieure à l'esclavage; mon père à moi, redevenu libre grâce aux redoutables insurrections des Enfants du Gui , m'a légué la liberté, ce bien le plus précieux de tous; je te le lèguerai aussi... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books