Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

L'amie rustique et autres vers divers   By: (1515?-1559?)

Book cover

First Page:

l'Amie RUSTIQUE, Et autres vers divers,

Par

Berenger de la Tour d'Albenas en Vivarez,

A

M. Albert, Seigneur de Sainct Alban.

[EX AEQUITATE, ET PRUDENTIA HONOS.]

A Lyon, De l'imprimerie de Robert Granjon.

Mil. V^c. Lviii.

Le contenu en ce volume.

L'Amie Rustique. Chansons. Chant de Vertu et Fortune. Chant funebre. Epitaphes. Naseïde.

A N. Albert, Seigneur de sainct Alban, B. de la Tour, desire felicité.

Ces jours Natalz, qu'on retire l'esprit d'entre l'enclume, et le marteau des negoces, vous envoye les restes de ma jeunesse comprinses en ce livre, qui ne tenant d'aloy pour souffrir les supplices de la publication, entre les flots des opinions vulgaires, se contrastans plus que la mer aux opposées bouches de Eole: ha dormy en tenebres, Jusques aujourd'huy que je l'ay mis en vie: non pour sa liberté publique, Mais comme ostage de mon affection envers vous, (nous estans donnez la main d'amitié perpetuelle,) lequel, ainsi que nouveau fruict, s'il nourrit peu, donnera au moins appetit à viandes plus solides, ja preparées en mon siecle des siecles en poesie, et Orient de Grece, histoire, ou prose, non moins desirée pour son antiquité de ceux qui en ont veu les fragmens, que de moy tenue secrette, attendant le loisir pour vous la fere voir. Tous lesquelz discours sembleroyent estre loings de ma vocation des loix, sans le Philosophe Thebain, duquel aux jeux d'olimpe s'esmerveillant le peuple, de ce qu'il avoit tissus ses vestementz, escriptz, et composez ses livres, et en soy n'avoit chose que de sa main il ne l'eust faicte respondit, la negligence des hommes estre cause de la division des Ars. Car ce que tous scavent ensemble, un seul est obligé scavoir: Lequel ores qu'il promist n'ignorer ce qu'il monstroit, ne vouloit pourtant Inferer entendre toutes choses. Comme aussi ne fay je, ny les nombres Poetiques, Ainsi que par la monstre de ce livre est cler à voir, les conferant aux Homeres francoys, dont le nom ne peut tumber aux tenebres d'obly, ny perir fors avec la memoire des siecles que juge en mes vers plusieurs choses à revoir, outre celles ou l'envie ha coustume se prendre: Dont les suppostz je compare aux pinceteurs des draps (office mecanique) iceux purgeans des noudz & festus seulement, sans intelligence qu'ilz ayent du lanage, filasse, Couleur, ou Tissure. Car taisant le bien qu'ilz ne peuvent comprendre, font grand cas des motz adaptez à nostre langue, qu'ilz baptisent peu graves, ou peu francoys: des poinctz: des lettres versalies, ou l'orthographe qu'ilz disent trop loing, ou proche de la prolation, en quoy seroit plus facile mettre reigle aux vestementz francoys: Veu qu'en tous deux la facon est la moins certaine. Cecy est peu au pris de ce que je vous doy, et beaucoup, puis que vient d'une volonté congnue: laquelle ne sera sans monstrer nouveaux effectz qui Preserveront (aydant Dieu) La vie d'oysiveté, et noz sepulchres d'obliance.

L'Amie rustique, divisée par Eglogues.

Premiere Eglogue.

Guiot.

Loing à l'escart, je suis encor en doubte De reveller les maux que seul je gouste, Mais mon martire et mon triste regret Ne sera moins secret Si le disant personne ne l'escoute.

Cruel amour ne te suffisoit estre Roy des Citez sans te faire congnoistre Aux pastoureaux? mais quel loz en as tu D'employer ta vertu Pour donner fin à leur repoz champestre?

Je scay combien ta flamme est violente, Combien aussi ton ayde est froide et lente, Dont je me sents de vie reculé Comme l'arbre bruslé Qui mort, demeure encor droict sur sa plante... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books