Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

La Jangada Huit cent lieues sur l'Amazone   By: (1828-1905)

Book cover

First Page:

This Etext was prepared by Ebooks libres et gratuits and is available at http://www.ebooksgratuits.com in Word format, Mobipocket Reader format, eReader format and Acrobat Reader format.

Jules Verne

LA JANGADA

Huit cent lieues sur l'Amazone

(1881)

Table des matières

PREMIER ÉPISODE CHAPITRE PREMIER UN CAPITAINE DES BOIS CHAPITRE DEUXIÈME VOLEUR ET VOLÉ CHAPITRE TROISIÈME LA FAMILLE GARRAL CHAPITRE QUATRIÈME HÉSITATIONS CHAPITRE CINQUIÈME L'AMAZONE CHAPITRE SIXIÈME TOUTE UNE FORÊT PAR TERRE CHAPITRE SEPTIÈME EN SUIVANT UNE LIANE CHAPITRE HUITIÈME LA JANGADA CHAPITRE NEUVIÈME LE SOIR DU 5 JUIN CHAPITRE DIXIÈME D'IQUITOS À PEVAS CHAPITRE ONZIÈME DE PEVAS À LA FRONTIÈRE CHAPITRE DOUZIÈME FRAGOSO À L'OUVRAGE CHAPITRE TREIZIÈME TORRÈS CHAPITRE QUATORZIÈME EN DESCENDANT ENCORE CHAPITRE QUINZIÈME EN DESCENDANT TOUJOURS CHAPITRE SEIZIÈME EGA CHAPITRE DIX SEPTIÈME UNE ATTAQUE CHAPITRE DIX HUITIÈME LE DÎNER D'ARRIVÉE CHAPITRE DIX NEUVIÈME HISTOIRE ANCIENNE CHAPITRE VINGTIÈME ENTRE CES DEUX HOMMES DEUXIÈME ÉPISODE CHAPITRE PREMIER MANAO CHAPITRE DEUXIÈME LES PREMIERS INSTANTS CHAPITRE TROISIÈME UN RETOUR SUR LE PASSÉ CHAPITRE QUATRIÈME PREUVES MORALES CHAPITRE CINQUIÈME PREUVES MATÉRIELLES CHAPITRE SIXIÈME LE DERNIER COUP CHAPITRE SEPTIÈME RÉSOLUTIONS CHAPITRE HUITIÈME PREMIÈRES RECHERCHES CHAPITRE NEUVIÈME SECONDES RECHERCHES CHAPITRE DIXIÈME UN COUP DE CANON CHAPITRE ONZIÈME CE QUI EST DANS L'ÉTUI CHAPITRE DOUZIÈME LE DOCUMENT CHAPITRE TREIZIÈME OÙ IL EST QUESTION DE CHIFFRES CHAPITRE QUATORZIÈME À TOUT HASARD CHAPITRE QUINZIÈME DERNIERS EFFORTS CHAPITRE SEIZIÈME DISPOSITIONS PRISES CHAPITRE DIX SEPTIÈME LA DERNIÈRE NUIT CHAPITRE DIX HUITIÈME FRAGOSO CHAPITRE DIX NEUVIÈME LE CRIME DE TIJUCO CHAPITRE VINGTIÈME LE BAS AMAZONE

PREMIER ÉPISODE

CHAPITRE PREMIER UN CAPITAINE DES BOIS

«Phyjslyddqfdzxgasgzzqqehxgkfndrxujugiocytdxvksbxhhuypo hdvyrymhuhpuydkjoxphetozsletnpmvffovpdpajxhyynojyggayme qynfuqlnmvlyfgsuzmqiztlbqgyugsqeubvnrcredgruzblrmxyuhqhp zdrrgcrohepqxufivvrplphonthvddqfhqsntzhhhnfepmqkyuuexktog zgkyuumfvijdqdpzjqsykrplxhxqrymvklohhhotozvdksppsuvjhd.»

L'homme qui tenait à la main le document, dont ce bizarre assemblage de lettres formait le dernier alinéa, resta quelques instants pensif, après l'avoir attentivement relu.

Le document comptait une centaine de ces lignes, qui n'étaient pas même divisées par mots. Il semblait avoir été écrit depuis des années, et, sur la feuille d'épais papier que couvraient ces hiéroglyphes, le temps avait déjà mis sa patine jaunâtre.

Mais, suivant quelle loi ces lettres avaient elles été réunies? Seul, cet homme eût pu le dire. En effet, il en est de ces langages chiffrés comme des serrures des coffres forts modernes: ils se défendent de la même façon. Les combinaisons qu'ils présentent se comptent par milliards, et la vie d'un calculateur ne suffirait pas à les énoncer. Il faut le «mot» pour ouvrir le coffre de sûreté; il faut le «chiffre» pour lire un cryptogramme de ce genre. Aussi, on le verra, celui ci devait résister aux tentatives les plus ingénieuses, et cela, dans des circonstances de la plus haute gravité.

L'homme qui venait de relire ce document n'était qu'un simple capitaine des bois.

Au Brésil, on désigne sous cette appellation «capitães do mato», les agents employés à la recherche des nègres marrons.

C'est une institution qui date de 1722. À cette époque, les idées anti esclavagistes ne s'étaient fait jour que dans l'esprit de quelques philanthropes. Plus d'un siècle devait se passer encore avant que les peuples civilisés les eussent admises et appliquées. Il semble, cependant, que ce soit un droit, le premier des droits naturels pour l'homme, que celui d'être libre, de s'appartenir, et, pourtant, des milliers d'années s'étaient écoulées avant que la généreuse pensée vînt à quelques nations d'oser le proclamer.

En 1852, année dans laquelle va se dérouler cette histoire, il y avait encore des esclaves au Brésil, et, conséquemment, des capitaines des bois pour leur donner la chasse... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books