Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

La capitaine   By: (1828-1879)

Book cover

First Page:

LA CAPITAINE

PAR

EMILE CHEVALIER

A M. JULES LECOMTE

Chroniqueur du Monde illustré .

Vous avez bien voulu, mon cher confrère, accepter la dédicace de ce livre; je vous en remercie sincèrement, car il ne sera un moyen de payer une partie de la dette de gratitude que j'ai contractée envers vous. Mais soyez assuré que je ne me considère pas comme quitte, et que, toujours, je conserverai, avec l'appréciation de vos éminentes qualités, le souvenir de cette précieuse bienveillance que vous mettez si généreusement au service de tous les artistes.

H. EMILE CHEVALIER.

Châtillon sur Seine (Côte d'Or), août 1862.

LA CAPITAINE

LE MASQUE DE SOIE

PROLOGUE

LA FUITE

Les deux époux restèrent seuls.

Durant ce dernier repas de chasse, où il devait dire adieu aux aimables folies de la jeunesse, suivant son expression, M. de Grandfroy avait fait des libations inaccoutumées.

Ses yeux étaient rouges, son teint animé, ses lèvres ardentes.

Il quitta son cigare, le jeta au feu, et, s'établissant sur le canapé où Clotilde travaillait à une tapisserie:

Palsembleu! ma chère, lui dit il, vous êtes ravissante, ce soir. Jamais je ne vous vis si belle; les lys et les roses de votre visage effacent les fleurs les plus parfumées; je me sens rajeuni à cet aspect adorable, et je voudrais n'avoir que vingt ans pour jouir de la charmante perspective d'un demi siècle à passer près de vous.

Avec ces paroles de goût équivoque, et ponctuées d'un regard dont la signification n'était guère douteuse, M. de Grandfroy se pencha vers Clotilde, et essaya de lui dérober un baiser.

Mais la jeune femme fit un mouvement dans le sens opposé, et le baron, perdant son équilibre, roula du canapé vers le garde feu.

Madame de Grandfroy dissimula un sourire méprisant derrière son ouvrage.

Son mari se releva bravement en s'écriant:

Palsembleu! j'ai failli tomber! Ces diablesses de nouvelles inventions et du bout du pied il frappa le canapé sont tellement étroites et peu profondes, qu'on n'y peut tenir à l'aise. Parlez moi des sofas, des bons et spacieux fauteuils comme il y en avait jadis. Ah! dans notre temps, en 17...

Mais il se reprit, comme si cette réminiscence lointaine lui paraissait inopportune:

C'est à dire, enfin, quand j'étais à mon printemps. Alors on se disputait mon coeur; c'était la duchesse de L..., la marquise de B..., la petite vicomtesse de R..., une délicieuse créature! Ah! oui; elle vous ressemblait, ma chère. J'étais difficile, pourtant, oh! très difficile: on m'avait tant gâté! croiriez vous que j'ai fait attendre un an la princesse de P..., et que la présidente D... est morte de chagrin parce que je lui tenais rigueur. Ce n'est pas qu'elle manquât d'attraits, la présidente! Palsembleu! on se l'arrachait à la cour où elle avait ses petites entrées. Grands yeux noirs assassins, nez à la Roxelane, carnation qui faisait pâlir la palette de M. Boucher; fossette au menton, et une bouche! Oh! ma toute belle, une bouche à la vôtre seulement comparable!

Pour confirmer sans doute la justesse de la comparaison, le baron de Grandfroy, qui s'était replacé près de Clotilde, lui passa sournoisement un bras autour de la taille et l'attira à lui.

Ah! monsieur, vous êtes inconvenant! dit la jeune femme en se dégageant.

Inconvenant! ma chère, moi, votre mari?

Permettez que je me retire dans mon appartement.

Un moment, un moment, ma diva. Causons un peu! Que diable, vous êtes plus sauvage et plus prude qu'au sortir du couvent! Dirait on jamais qu'il y a un an que vous êtes mariée?

Et il lui prit la main.

Laissez moi, monsieur, laissez moi, je vous prie! dit Clotilde d'un ton suppliant.

Vous laisser! fit le baron en lui roulant des yeux qui voulaient être tendres et n'étaient que lubriques; vous laisser! Mais si je vous laissais, vous diriez que je suis le plus grand sot du monde, et vous auriez mille fois raison... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books