Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

La chasse aux lions   By: (1827-1886)

Book cover

First Page:

[Illustration]

LA

CHASSE AUX LIONS

SOCIÉTÉ ANONYME D'IMPRIMERIE DE VILLEFRANCHE DE ROUERGUE Jules BARDOUX, Directeur.

LA

CHASSE AUX LIONS

PAR

ALFRED ASSOLANT

Illustrations par JULES GIRARDET et BOMBLED

TROISIÈME ÉDITION

[Illustration]

PARIS LIBRAIRIE CH. DELAGRAVE 15, RUE SOUFFLOT, 15

1892

LA CHASSE AUX LIONS

I

A LA CANTINE

Lui, c'était Pitou; moi, c'était Dumanet. Lui ne reculait jamais; moi j'avançais toujours. A nous deux nous faisions la paire, comme disait le capitaine Chambard, de Montpellier, qui s'y connaissait.

Un jour donc, que nous étions assis tous les deux, Pitou et moi, dans la cantine de la veuve Mouilletrou, du 7e de ligne, pour lors en garnison à Bakhara pas loin d'Alger, deux cents kilomètres voilà que je me mets à bâiller comme une huître au fond de la mer.

Pitou, qui roulait sa cigarette entre ses doigts, la pose sur la table et me regarde d'un air étonné.

Vous n'avez jamais vu Pitou étonné? C'est ça qui vous étonnerait!

D'abord, ça ne lui arrive presque jamais... oui; mais quand ça lui arrive, il écarte ses dix doigts, qui sont faits comme dix boudins; il ouvre sa bouche en forme de four de boulanger et ses yeux presque ronds comme la lune dans son plein.

C'est sa manière de laisser entrer les idées.

Il me dit:

«Dumanet!»

Moi je lui répliquai:

«Pitou!

Tu t'ennuies?

Oui. Pitou.

Ah!»

Il réfléchit pendant cinq minutes le temps de fumer sa cigarette et reprit:

«Dumanet!

Pitou!

Tu t'ennuies donc?...

Ah! pour sûr!... Et toi?

Pas moi.

Pitou, tu es bien heureux. C'est que tu es philosophe.»

Il me dit encore:

«Dumanet, qu'est ce que c'est que ça, un philosophe?

Parbleu! tu le vois bien. C'en est un qui s'amuse quand les autres s'ennuient.»

Il secoua la tête:

«Dumanet, je ne m'amuse pas.

Alors tu t'ennuies?

Non.

Qu'est ce que tu fais donc?

Je vis... Et toi?

Moi aussi, Pitou. Mais je voudrais quelque chose de mieux.

Quoi donc?

Je voudrais faire parler de moi dans les gazettes.

Comme Napoléon à Sainte Hélène?

Tout juste, Pitou... comme Napoléon à Sainte Hélène, et aussi à Austerlitz.

Tu veux être empereur, alors?

Non, non, Pitou. Mais je voudrais qu'on parlât de moi comme d'un empereur. Ça ferait plaisir au père Dumanet, qui mettrait ses lunettes, là bas, au coin du feu, pour lire dans les papiers publics que je suis un homme fameux.

[Illustration: Là bas, il y a un pays superbe qui n'a pas de propriétaire.]

Dumanet, Dumanet, l'ambition te perdra.»

Je dis encore:

«Pitou!

Mon ami!

Ce n'est pas tout ça.

Ah! dit Pitou, je m'en doutais bien... Qu'est ce qu'il y a encore, Dumanet?

Il y a, mon vieux Pitou, que je veux me signaler!

Eh bien, signale toi. Ça te fera honneur et ça me fera plaisir.

Oui, mais je ne veux pas me signaler tout seul. Je veux que tu te signales aussi, morbleu!

Ça, dit Pitou en appuyant son menton sur sa main, c'est à voir. Qu'est ce que tu feras pour nous signaler?»

Ce pauvre Pitou, c'était un ami, et un bon, un vrai, un solide, un sûr, mais qui n'avait pas pour cinq centimes de devinette. Il fallait tout lui expliquer depuis A jusqu'à Z.

Je lui dis:

«Pitou, regarde devant toi. Là, tu vois bien à droite des orangers et dos citronniers, à gauche des champs de tabac et des vignes, et au milieu la ville, et plus loin encore la plaine jusqu'aux montagnes bleues... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books