Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

La cité des eaux   By: (1864-1936)

Book cover

First Page:

HENRI DE RÉGNIER

La Cité des Eaux

[Illustration]

PARIS SOCIÉTÉ DV MERCVRE DE FRANCE

XV, RVE DE L'ÉCHAVDÉ SAINT GERMAIN, XV

MCMII

DU MÊME AUTEUR

Poésie

PREMIERS POÈMES 1 vol. POÈMES 1 vol. LES JEUX RUSTIQUES ET DIVINS 1 vol. LES MÉDAILLES D'ARGILE 1 vol.

Roman

LA CANNE DE JASPE 1 vol. LA DOUBLE MAÎTRESSE 1 vol. LE TRÈFLE BLANC 1 vol. LES AMANTS SINGULIERS 1 vol. LE BON PLAISIR 1 vol.

Littérature

FIGURES ET CARACTÈRES 1 vol.

IL A ÉTÉ TIRÉ DE CET OUVRAGE:

Cinq exemplaires sur japon impérial, numérotés de 1 à 5; Vingt neuf exemplaires sur papier de Hollande, numérotés de 6 à 34 Et trois exemplaires sur chine, marqués A. B. C.

JUSTIFICATION DU TIRAGE:

[Illustration]

Droits de traduction et de reproduction réservés pour tous pays, y compris la Suède, la Norvège et le Danemark.

A JOSÉ MARIA DE HEREDIA

LA CITÉ DES EAUX

Versailles, Cité des Eaux.

MICHELET.

SALUT A VERSAILLES

Celui dont l'âme est triste et qui porte à l'automne Son coeur brûlant encor des cendres de l'été, Est le Prince sans sceptre et le Roi sans couronne De votre solitude et de votre beauté.

Car ce qu'il cherche en vous, ô jardins de silence, Sous votre ombrage grave où le bruit de ses pas Poursuit en vain l'écho qui toujours le devance, Ce qu'il cherche en votre ombre, ô jardins, ce n'est pas

Le murmure secret de la rumeur illustre, Dont le siècle a rempli vos bosquets toujours beaux, Ni quelque vaine gloire accoudée au balustre, Ni quelque jeune grâce au bord des fraîches eaux;

Il ne demande pas qu'y passe ou qu'y revienne Le héros immortel ou le vivant fameux Dont la vie orgueilleuse, éclatante et hautaine Fut l'astre et le soleil de ces augustes lieux.

Ce qu'il veut, c'est le calme et c'est la solitude, La perspective avec l'allée et l'escalier, Et le rond point, et le parterre, et l'attitude De l'if pyramidal auprès du buis taillé;

La grandeur taciturne et la paix monotone De ce mélancolique et suprême séjour; Et ce parfum de soir et cette odeur d'automne Qui s'exhalent de l'ombre avec la fin du jour.

O toi que l'aube effraie, ô toi qui crains l'aurore, Et que ne tentent plus la route et le chemin, Quitte la ville vaine, arrogante et sonore Qui parle avec des voix de soleil ou d'airain.

C'est là que l'homme fait sa boue et sa poussière Pour élever son mur autour de l'horizon; Mais toi, dont le désir n'apporte plus sa pierre Au travail en commun qui bâtit la maison,

Laisse ceux dont le bloc charge, sans qu'elle plie, L'épaule et dont les bras sont propres aux fardeaux, Se construire sans toi les demeures de vie Et va vivre ton songe en la Cité des Eaux.

L'onde ne chante plus en tes mille fontaines, O Versailles, Cité des Eaux, Jardin des Rois! Ta couronne ne porte plus, ô souveraine, Les clairs lys de cristal qui l'ornaient autrefois!

La nymphe qui parlait par ta bouche s'est tue Et le temps a terni sous le souffle des jours Les fluides miroirs où tu t'es jadis vue Royale et souriante en tes jeunes atours.

Tes bassins endormis à l'ombre des grands arbres Verdissent en silence au milieu de l'oubli, Et leur tain qui s'encadre aux bordures de marbre Ne reconnaîtrait plus ta face d'aujourd'hui... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books