Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Le Chevalier de Maison-Rouge   By: (1802-1870)

Book cover

First Page:

Alexandre Dumas

LE CHEVALIER DE MAISON ROUGE

(1845 1846)

Table des matières

I Les enrôlés volontaires. II L'inconnue. III La rue des Fossés Saint Victor. IV Moeurs du temps. V Quel homme c'était que le citoyen Maurice Lindey. VI Le temple. VII Serment de joueur. VIII Geneviève. IX Le souper. X Le savetier Simon. XI Le billet XII Amour. XIII Le 31 mai XIV Dévouement XV La déesse Raison. XVI L'enfant prodigue. XVII Les mineurs. XVIII Nuages. XIX La demande. XX La bouquetière. XXI L'oeillet rouge. XXII Simon le censeur. XXIII La déesse Raison. XXIV La mère et la fille. XXV Le billet XXVI Black. XXVII Le muscadin. XXVIII Le chevalier de Maison Rouge. XXIX La patrouille. XXX Oeillet et souterrain. XXXI Perquisition. XXXII La foi jurée. XXXIII Le lendemain. XXXIV La conciergerie. XXXV La salle des Pas Perdus. XXXVI Le citoyen Théodore. XXXVII Le citoyen Gracchus. XXXVIII L'enfant royal XXXIX Le bouquet de violettes. XL Le cabaret du Puits de Noé. XLI Le greffier du ministère de la guerre. XLII Les deux billets. XLIII Les préparatifs de Dixmer. XLIV Les préparatifs du chevalier de Maison Rouge. XLV Les recherches. XLVI Le jugement XLVII Prêtre et bourreau. XLVIII La charrette. XLIX L'échafaud. L La visite domiciliaire. LI Lorin. LII Suite du précédent LIII Le duel LIV La salle des morts. LV Pourquoi Lorin était sorti LVI Vive Simon! Bibliographie OEuvres complètes.

I

Les enrôlés volontaires

C'était pendant la soirée du 10 mars 1793. Dix heures venaient de tinter à Notre Dame, et chaque heure, se détachant l'une après l'autre comme un oiseau nocturne élancé d'un nid de bronze, s'était envolée triste, monotone et vibrante.

La nuit était descendue sur Paris, non pas bruyante, orageuse et entrecoupée d'éclairs, mais froide et brumeuse.

Paris lui même n'était point ce Paris que nous connaissons, éblouissant le soir de mille feux qui se reflètent dans sa fange dorée, le Paris aux promeneurs affairés, aux chuchotements joyeux, aux faubourgs bachiques, pépinière de querelles audacieuses, de crimes hardis, fournaise aux mille rugissements: c'était une citée honteuse, timide, affairée, dont les rares habitants couraient pour traverser d'une rue à l'autre, et se précipitaient dans leurs allées ou sous leurs portes cochères, comme des bêtes fauves traquées par les chasseurs s'engloutissent dans leurs terriers.

C'était enfin, comme nous l'avons dit, le Paris du 10 mars 1793.

Quelques mots sur la situation extrême qui avait amené ce changement dans l'aspect de la capitale, puis nous entamerons les événements dont le récit fera l'objet de cette histoire.

La France, par la mort de Louis XVI, avait rompu avec toute l'Europe. Aux trois ennemis qu'elle avait d'abord combattus, c'est à dire à la Prusse, à l'Empire, au Piémont, s'étaient jointes l'Angleterre, la Hollande et l'Espagne. La Suède et le Danemark seuls conservaient leur vieille neutralité, occupés qu'ils étaient, du reste, à regarder Catherine y déchirant la Pologne.

La situation était effrayante. La France, moins dédaignée comme puissance physique, mais aussi moins estimée comme puissance morale depuis les massacres de Septembre et l'exécution du 21 janvier, était littéralement bloquée comme une simple ville de l'Europe entière. L'Angleterre était sur nos côtes, l'Espagne sur les Pyrénées, le Piémont et l'Autriche sur les Alpes, la Hollande et la Prusse dans le nord des Pays Bas, et sur un seul point, du Haut Rhin à l'Escaut, deux cent cinquante mille combattants marchaient contre la République.

Partout nos généraux étaient repoussés. Maczinski avait été obligé d'abandonner Aix la Chapelle et de se retirer sur Liège. Steingel et Neuilly étaient rejetés dans le Limbourg; Miranda, qui assiégeait Maëstricht, s'était replié sur Tongres. Valence et Dampierre, réduits à battre en retraite, s'étaient laissé enlever une partie de leur matériel. Plus de dix mille déserteurs avaient déjà abandonné l'armée et s'étaient répandus dans l'intérieur... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books