Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Les Cenci   By: (1783-1842)

Book cover

First Page:

LES CENCI

Stendhal

Le don Juan de MoliŠre est galant sans doute, mais avant tout il est homme de bonne compagnie; avant de se livrer au penchant irr‚sistible qui l'entraŒne vers les jolies femmes, il tient … se conformer … un certain modŠle id‚al, il veut ˆtre l'homme qui serait souverainement admir‚ … la cour d'un jeune roi galant et spirituel.

Le don Juan de Mozart est d‚j… plus prŠs de la nature, et moins fran‡ais, il pense moins … l'opinion des autres; il ne songe pas, avant tout, … parestre, comme dit le baron de Foeneste, de d'Aubign‚. Nous n'avons que deux portraits du don Juan d'Italie, tel qu'il dut se montrer, en ce beau pays, au seiziŠme siŠcle, au d‚but de la civilisation renaissante.

De ces deux portraits, il en est un que je ne puis absolument faire connaŒtre, le siŠcle est trop collet mont‚; il faut se rappeler ce grand mot que j'ai ou' r‚p‚ter bien des fois … lord Byron: This age of cant. Cette hypocrisie si ennuyeuse et qui ne trompe personne a l'immense avantage de donner quelque chose … dire aux sots: ils se scandalisent de ce qu'on a os‚ dire telle chose; de ce qu'on a os‚ rire de telle autre, etc. Son d‚savantage est de raccourcir infiniment le domaine de l'histoire.

Si le lecteur a le bon go–t de me le permettre, je vais lui pr‚senter, en toute humilit‚, une notice historique sur le second des don Juan, dont il est possible de parler en 1837; il se nommait Fran‡ois Cenci.

Pour que le don Juan soit possible, il faut qu'il y ait de l'hypocrisie dans le monde. Le don Juan e–t ‚t‚ un effet sans cause dans l'antiquit‚; la religion ‚tait une fˆte, elle exhortait les hommes au plaisir, comment aurait elle fl‚tri des ˆtres qui faisaient d'un certain plaisir leur unique affaire? Le gouvernement seul parlait de s'abstenir; il d‚fendait les choses qui pouvaient nuire … la patrie, c'est … dire … l'int‚rˆt bien entendu de tous, et non ce qui peut nuire … l'individu qui agit.

Tout homme qui avait du go–t pour les femmes et beaucoup d'argent pouvait donc ˆtre un don Juan dans AthŠnes, personne n'y trouvait … redire; personne ne professait que cette vie est une vall‚e de larmes et qu'il y a du m‚rite … se faire souffrir.

Je ne pense pas que le don Juan ath‚nien p–t arriver jusqu'au crime aussi rapidement que le don Juan des monarchies modernes, une grande partie du plaisir de celui ci consiste … braver l'opinion, et il a d‚but‚, dans sa jeunesse, par s'imaginer qu'il bravait seulement l'hypocrisie.

Violer les lois dans la monarchie … la Louis XV tirer un coup de fusil … un couvreur, et le faire d‚gringoler du haut de son toit, n'est ce pas une preuve que l'on vit dans la soci‚t‚ du prince, que l'on est du meilleur ton, et que l'on se moque fort du juge? Se moquer du juge, n'est ce pas le premier pas, le premier essai de tout petit don Juan qui d‚bute?

Parmi nous, les femmes ne sont plus … la mode, c'est pourquoi les don Juan sont rares; mais quand il y en avait, ils commen‡aient toujours par chercher des plaisirs fort naturels, tout en se faisant gloire de braver ce qui leur semblait des id‚es non fond‚es en raison dans la religion de leurs contemporains. Ce n'est que plus tard, et lorsqu'il commence … se pervertir, que le don Juan trouve une volupt‚ exquise … braver les opinions qui lui semblent … lui mˆme justes et raisonnables.

Ce passage devait ˆtre fort difficile chez les anciens, et ce n'est guŠre que sous les empereurs romains, et aprŠs TibŠre et Capr‚e, que l'on trouve des libertins qui aiment la corruption pour elle mˆme, c'est … dire pour le plaisir de braver les opinions raisonnables de leurs contemporains.

Ainsi, c'est … la religion chr‚tienne que j'attribue la possibilit‚ du r“le satanique de don Juan. C'est sans doute cette religion qui enseigna au monde qu'un pauvre esclave, qu'un gladiateur avait une ƒme absolument ‚gale en facult‚ … celle de C‚sar lui mˆme; ainsi, il faut la remercier de l'apparition des sentiments d‚licats; je ne doute pas, au reste, que t“t ou tard ces sentiments ne se fussent fait jour dans le sein des peuples... Continue reading book >>






eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books