Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Les Rythmes souverains   By: (1855-1916)

Book cover

First Page:

ÉMILE VERHAEREN

LES RYTHMES SOUVERAINS

POÈMES

QUATRIÈME EDITION

PARIS

MERCURE DE FRANGE

MCMX

DU MÊME AUTEUR

Poésie

POÈMES POÈMES, nouvelle série POÈMES, me série LES FORCES TUMULTUEUSES LES VILLES TENTACULAIRES, précédées des CAMPAGNES HALLUCINÉES LA MULTIPLE SPLENDEUR LES HEURES CLAIRES, Suivies des HEURES D'APRES MIDI. LES VISAGES DE LA VIE, Suivis des DOUZE MOIS ALMANACH (chez Dietrich, à Bruxelles) PETITES LÉGENDES (chez Deman, à Bruxelles) TOUTE LA FLANDRE (chez Deman, à Bruxelles)

Théâtre

LES AUBES, drame lyrique en actes (chez Deman, à Bruxelles) DEUX DRAMES ( Philippe II. Le Cloître )

À ANDRÉ GIDE

LE PARADIS

I

Des buissons lumineux fusaient comme des gerbes; Mille insectes, tels des prismes, vibraient dans l'air; Le vent jouait avec l'ombre des lilas clairs, Sur le tissu des eaux et les nappes de l'herbe. Un lion se couchait sous des branches en fleurs; Le daim flexible errait là bas, près des panthères; Et les paons déployaient des faisceaux de lueurs Parmi les phlox en feu et les lys de lumière. Dieu seul régnait sur terre et seul régnait aux cieux. Adam vivait, captif en des chaînes divines; Eve écoutait le chant menu des sources fines, Le sourire du monde habitait ses beaux yeux; Un archange tranquille et pur veillait sur elle Et, chaque soir, quand se dardaient,là haut, les ors, Pour que la nuit fût douce au repos de son corps, L'archange endormait Eve au creux de sa grande aile.

Avec de la rosée au vallon de ses seins, Elle se réveillait, candidement, dans l'aube; Et l'archange séchait aux clartés de sa robe Les longs cheveux dont Eve avait empli sa main. L'ombre se déliait de l'étreinte des roses Qui sommeillaient encore et s'inclinaient là bas; Et le couple montait vers les apothéoses Que le jardin sacré dressait devant ses pas. Comme hier, comme toujours, les bêtes familières Avec le frais soleil dormaient sur les gazons; Les insectes brillaient à la pointe des pierres Et les paons lumineux rouaient aux horizons; Les tigres clairs,auprès des fleurs simples et douces, Sans les blesser jamais, posaient leurs mufles roux; Et les bonds des chevreuils,dans l'herbe et sur la mousse, S'entremêlaient sous le regard des lions doux; Rien n'avait dérangé les splendeurs de la veille: C'était le même rythme unique et glorieux, Le même ordre lucide et la même merveille Et la même présence immuable de Dieu.

II

Pourtant, après des ans et puis des ans, un jour, Eve sentit son âme impatiente et lasse D'être à jamais la fleur sans sève et sans amour D'un torride bonheur, monotone et tenace; Aux cieux; planait encor l'orageuse menace Quand le désir lui vint d'en éprouver l'éclair. Un large et doux frisson glissa dès lors sur elle Et, pour le ressentir jusqu'au fond de sa chair, Eve, contre son coeur, serrait ses deux mains frêles. L'archange, avec angoisse, interrogeait, la nuit, Le brusque et violent réveil de la dormeuse Et les gestes épars de son étrange ennui, Mais Eve demeurait close et silencieuse. Il consultait en vain les fleurs et les oiseaux Qui vivaient avec elle au bord des sources nues, Et le miroir fidèle et souterrain des eaux D'où peut être sourdait sa pensée inconnue. Un soir, qu'il se penchait, avec des doigts pieux, Doucement, lentement, pour lui fermer les yeux, Eve bondit soudain hors de son aile immense. Oh! l'heureuse, subite et féconde démence, Que l'ange, avec son coeur trop pur, ne comprit pas. Elle était loin qu'il lui tendait encor les bras Tandis qu'elle levait déjà son corps sans voiles Eperdûment, là bas, vers des brasiers d'étoiles... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books