Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Mémoires d'Outre-Tombe, Tome I   By: (1768-1848)

Book cover

First Page:

[Notes au lecteur de ce fichier digital. Afin de faciliter l'utilisation des notes de fin de page contenant des numéros de page, les numéros de pages du volume imprimé ont été conservés dans la marge de droite sous le format (p. xxx) sur la première ligne de la page. Les notes ont de plus été décalées vers la droite afin de permettre une lecture plus fluide.

Les numéros de page manquants correspondent à des pages blanches.

Le premier mot de la page XXXIX n'étant pas lisible dans le livre utilisé lors de la création de ce fichier, cet espace a été rempli avec "du trône le".

Page 339, l'"Alcyon y jetaient" a été remplacé par l'"Alcyon y jetait".

Le nom de l'illustration de la page 344 n'étant pas lisible, cette illustration a été renommée "Une jeune marinière" lors de la création de ce fichier.]

OEUVRES COMPLÈTES

DE

CHATEAUBRIAND

Annotées par SAINTE BEUVE

de l'Académie française

MÉMOIRES D'OUTRE TOMBE

Introduction, Notes et Appendices de M. Ed. BIRÉ

TOME PREMIER

PARIS

GARNIER FRÈRES, LIBRAIRES ÉDITEURS

6, RUE DES SAINTS PÈRES, 6

1904

KRAUS REPRINT

Nendeln/Liechtenstein

1975

Reprinted by permission of the original publishers

KRAUS REPRINT

A Division of

KRAUS THOMSON ORGANIZATION LIMITED

Nendeln/Liechtenstein

1975

Printed in Germany

Lessingdruckerei Wiesbaden

INTRODUCTION (p. V)

I

En 1834, la rédaction des Mémoires d'Outre Tombe était fort avancée. Toute la partie qui va de la naissance de l'auteur, en 1768, à son retour de l'émigration, en 1800, était terminée, ainsi que le récit de son ambassade de Rome (1828 1829), de la Révolution de 1830, de son voyage à Prague et de ses visites au roi Charles X et à Mme la Dauphine, à Mademoiselle et au duc de Bordeaux. La Conclusion était écrite. Tout cet ensemble ne formait pas moins de sept volumes complets. Si le champ était loin encore d'être épuisé, la récolte était pourtant assez riche pour que le glorieux moissonneur, déposant sa faucille, pût songer un instant à s'asseoir sur le sillon, à lier sa gerbe et à nouer sa couronne. Avant de se remettre à l'oeuvre, de retracer sa vie sous l'Empire et sous la Restauration jusqu'en 1828, et de réunir ainsi, en remplissant l'intervalle encore vide, les deux ailes de son monument, Chateaubriand éprouva le besoin de communiquer ses Mémoires à quelques amis, de recueillir leurs impressions, de prendre leurs avis; peut être songeait il à se donner par là un avant goût du succès réservé, il le croyait du moins, à celui de ses livres qu'il avait le plus travaillé et qui était, depuis (p. VI) vingt cinq ans, l'objet de ses prédilections. Mme Récamier eut mission de réunir à l'Abbaye au Bois le petit nombre des invités jugés dignes d'être admis à ces premières lectures.

Situé au premier étage, le salon où l'on pénétrait, après avoir monté le grand escalier et traversé deux petites chambres très sombres, était éclairé par deux fenêtres donnant sur le jardin. La lumière, ménagée par de doubles rideaux, laissait cette pièce dans une demi obscurité, mystérieuse et douce. La première impression avait quelque chose de religieux, en rapport avec le lieu même et avec ses hôtes: salon étrange, en effet, entre le monastère et le monde, et qui tenait de l'un et de l'autre; d'où l'on ne sortait pas sans avoir éprouvé une émotion profonde et sans avoir eu, pendant quelques instants, fugitifs et inoubliables, une claire vision de ces deux choses idéales: le génie et la beauté... Continue reading book >>


Book sections



eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books