Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Mensonges   By: (1852-1935)

Book cover

First Page:

PAUL BOURGET

MENSONGES

QUATORZIÈME ÉDITION

PARIS

ALPHONSE LEMERRE, ÉDITEUR

27 31, PASSAGE CHOISEUL, 27 31

M DCCC LXXXVIII

DU MÊME AUTEUR

Édition elzévirienne

POÉSIES (1872 1876) Au bord de la mer La Vie Inquiète Petits Poèmes. 1 vol. 6 f. »

POÉSIES (1876 1882) Edel. Les Aveux. 1 vol. 6 »

Édition in 18

POÉSIE

LA VIE INQUIÈTE, 1 vol. ( épuisé ) 3 »

EDEL, 1 vol. ( épuisé ) 3 »

LES AVEUX, 1 vol. ( épuisé ) 3 »

PROSE

ESSAIS DE PSYCHOLOGIE CONTEMPORAINE. ( Baudelaire. M. Renan. Flaubert. M. Taine. Stendhal ). 1 vol. 3 50

NOUVEAUX ESSAIS DE PSYCHOLOGIE CONTEMPORAINE. ( M. Dumas fils. M. Leconte de Lisle. MM. de Goncourt. Tourguéniev. Amiel ). 1 vol. 3 50

L'IRRÉPARABLE. L'Irréparable Deuxième Amour Profils perdus. 1 vol. 3 50

CRUELLE ÉNIGME. 1 vol. 3 50

UN CRIME D'AMOUR. 1 vol. 3 50

ANDRÉ CORNÉLIS. 1 vol. 3 50

Tous droits réservés.

DÉDICACE

À LOUIS GANDERAX.

J'ai composé toute une portion de ce livre, mon cher Louis, en Angleterre, et dans l'angle d'un bow window pareil à celui qui bombait de notre salon commun sur une fraîche pelouse, à Shanklin, durant l'été de 1880. Tandis que je travaillais à cette oeuvre de doute et d'analyse triste, dans ma solitude d'outre Manche, cette année ci, j'ai bien souvent évoqué, pour me reposer de ces noires imaginations, le souvenir de notre gaieté d'alors. Je revoyais la servante, au pâle visage digne d'une vierge de Burne Jones, qui passait, silencieuse et légère, comme un esprit; les hôtes charmants qui nous recevaient dans le poétique Rylstone ; et ce chine , ce ravin, touffu et ombreux, à l'extrémité duquel bleuissait la mer et où les fougères verdoyaient, si hautes, si vivantes, si délicates! Mais c'est à vous surtout que je pensais, mon cher Louis, et au charme de votre sûre amitié qui m'a donné tant d'heures précieuses depuis ces heures lointaines. Trouvez ici, dans l'offre que je vous fais de ce nouveau roman, un témoignage trop faible de l'affection que je vous ai vouée en retour, affection qui, elle du moins, n'est pas un mensonge.

P. B.

Paris, 26 Octobre 1887.

MENSONGES

I

UN COIN DE PROVINCE À PARIS

«Monsieur,» fit le cocher en se penchant du haut de son siège, «la grille est fermée...»

«À neuf heures et demie!...» répondit une voix de l'intérieur de la voiture. «Quel quartier! Ce n'est pas la peine de descendre; le trottoir est sec, j'irai à pied...» Et la portière s'ouvrit pour donner passage à un homme encore jeune, qui releva frileusement le collet de loutre de son pardessus, et avança sur le pavé des souliers découverts. Ces souliers vernis, les chaussettes de soie à fleurs, le pantalon noir et le chapeau d'étoffe témoignaient que, sous la fourrure, ce personnage cachait une complète tenue de soirée. La voiture était un de ces fiacres sans numéro qui stationnent à la porte des cercles, et, tout en assurant son cheval, le cocher, peu habitué à ce coin provincial de Paris, se prit à regarder, comme faisait son client lui même, cette entrée d'une rue, vraiment excentrique, bien qu'elle fût située sur le bord du faubourg Saint Germain. Mais à cette époque, en 1879 et vers le commencement de février, cette rue Coëtlogon, qui joint la rue d'Assas à la rue de Rennes, présentait encore la double particularité d'être close par une grille, et, la nuit, éclairée par une lanterne suspendue, suivant l'ancienne mode, à une corde transversale... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books