Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Mistress Branican   By: (1828-1905)

Book cover

First Page:

Jules Verne

MISTRESS BRANICAN

(1891)

Table des matières

Première partie I Le «Franklin» II Situation de famille III Prospect House IV À bord du «Boundary» V Trois mois se passent VI Fin d'une triste année VII Éventualités diverses VIII Situation difficile IX Révélations X Préparatifs XI Première campagne dans la Malaisie XII Encore un an XIII Campagne dans la mer de Timor XIV L'île Browse XV Épave vivante XVI Harry Felton XVII Par oui et par non Deuxième partie I En naviguant II Godfrey III Un chapeau historique IV Le train d'Adélaïde V À travers l'Australie méridionale VI Rencontre inattendue VII En remontant vers le nord VIII Au delà de la station d'Alice Spring IX Journal de mistress Branican X Encore quelques extraits XI Indices et incidents XII Derniers efforts XIII Chez les Indas XIV Le jeu de Len Burker XV Le dernier campement XVI Dénouement Bibliographie

Première partie

I

Le «Franklin»

Il y a deux chances de ne jamais revoir les amis dont on se sépare pour un long voyage: ceux qui restent peuvent ne se plus retrouver au retour; ceux qui partent peuvent ne plus revenir. Mais ils ne se préoccupaient guère de cette éventualité, les marins qui faisaient leurs préparatifs d'appareillage à bord du Franklin , dans la matinée du 15 mars 1875.

Ce jour là, le Franklin , capitaine John Branican, était sur le point de quitter le port de San Diégo (Californie) pour une navigation à travers les mers septentrionales du Pacifique.

Un joli navire, de neuf cents tonneaux, ce Franklin , gréé en trois mâts goélette, largement voilé de brigantines, focs et flèches, hunier et perroquet à son mât de misaine. Très relevé de ses fayons d'arrière, légèrement rentré de ses oeuvres vives, avec son avant disposé pour couper l'eau sous un angle très fin, sa mâture un peu inclinée et d'un parallélisme rigoureux, son gréement de fils galvanisés, aussi raide que s'il eût été fait de barres métalliques, il offrait le type le plus moderne de ces élégants clippers, dont le Nord Amérique se sert avec tant d'avantage pour le grand commerce, et qui luttent de vitesse avec les meilleurs steamers de sa flotte marchande.

Le Franklin était à la fois si parfaitement construit et si intrépidement commandé que pas un homme de son équipage n'eût accepté d'embarquer sur un autre bâtiment même avec l'assurance d'obtenir une plus haute paye. Tous partaient, le coeur plein de cette double confiance, qui s'appuie sur un bon navire et sur un bon capitaine.

Le Franklin était à la veille d'entreprendre son premier voyage au long cours pour le compte de la maison William H. Andrew, de San Diégo. Il devait se rendre à Calcutta par Singapore, avec un chargement de marchandises fabriquées en Amérique, et rapporter une cargaison des productions de l'Inde, à destination de l'un des ports du littoral californien.

Le capitaine John Branican était un jeune homme de vingt neuf ans. Doué d'une physionomie attrayante mais résolue, les traits empreints d'une rare énergie, il possédait au plus haut degré le courage moral, si supérieur au courage physique ce courage «de deux heures après minuit», disait Napoléon, c'est à dire celui qui fait face à l'imprévu et se retrouve à chaque moment. Sa tête était plus caractérisée que belle, avec ses cheveux rudes, ses yeux animés d'un regard vif et franc, qui jaillissait comme un dard de ses pupilles noires. On eût difficilement imaginé chez un homme de son âge une constitution plus robuste, une membrure plus solide. Cela se sentait à la vigueur de ses poignées de main qui indiquaient l'ardeur de son sang et la force de ses muscles. Le point sur lequel il convient d'insister, c'est que l'âme, contenue dans ce corps de fer, était l'âme d'un être généreux et bon, prêt à sacrifier sa vie pour son semblable. John Branican avait le tempérament de ces sauveteurs, auxquels leur sang froid permet d'accomplir sans hésiter des actes d'héroïsme... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books