Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Nouvelle relation de l'Itinéraire de Napoléon de Fontainebleau à l'île d'Elbe   By: (1776-1844)

Book cover

First Page:

OUVELLE RELATION DE L'ITINÉRAIRE DE NAPOLÉON, DE FONTAINEBLEAU À L'ÎLE D'ELBE, RÉDIGÉ PAR LE COMTE DE WALDBOURG TRUCHSESS, COMMISSAIRE NOMMÉ, PAR S. M. LE ROI DE PRUSSE, POUR L'ACCOMPAGNER.

OUVRAGE TRADUIT DE L'ALLEMAND, Sous les yeux de l'Auteur, et augmenté de plusieurs faits qui ne sont pas dans l'original.

PARIS,

Chez:

C.L.F. PANCKOUCKE, imprimeur libraire, rue et hôtel Serpente, n. 16; LENORMAND, rue de Seine; DENTU, PETIT, DELAUNAY, PÉLISSIER, au Palais Royal; PILLET, rue Christine, nº. 8; VERDIÈRES, quai des Augustins, nº. 27; Et tous les Marchands de nouveautés.

1815.

DE L'IMPRIMERIE DE C. L. F. PANCKOUCKE.

JOURNAL DU COMTE DE WALDBOURG TRUCHSESS,

Commissaire nommé par S. M. le roi de Prusse, pour accompagner Napoléon Buonaparte.

LE 16 avril, j'arrivai le soir à Fontainebleau; le 17, je fis ma visite au grand maréchal Bertrand, et au général Drouot, qui m'engagèrent à prendre un logement au château; ce que j'acceptai. Après la messe, les commissaires nommés pour accompagner S. M. l'Empereur des Français[1], eurent une audience particulière. Le général Koller était envoyé pour l'Autriche, le général Schuwaloff pour la Russie, le colonel Campbell pour l'Angleterre, et moi pour la Prusse. Le major comte de Clam Martiniz avait été adjoint au général Koller, en qualité de premier aide de camp.

[Note 1: Il nous était particulièrement recommandé de lui donner le titre d'Empereur, et de lui rendre tous les honneurs dus à son rang.]

Chacun de nous eut une audience particulière de Napoléon. Il nous reçut assez froidement; mais son mécontentement et son embarras furent extrêmes, lorsqu'on lui annonça un commissaire de la Prusse; car on ne peut douter que Bonaparte, dans ses plans, n'eût voulu faire disparaître cette couronne du nombre des puissances. Il me demanda s'il y avait des troupes prussiennes sur la route que nous avions à parcourir? Comme je lui répondis négativement, il ajouta: mais en ce cas, vous ne deviez pas vous donner la peine de m'accompagner . Je lui dis que ce n'était pas une peine, mais un honneur. Il persista dans son sentiment, et comme je lui assurai qu'il m'était impossible de me démettre de l'honorable commission dont S. M. avait bien voulu me charger, il ne me parla plus, et me fit très mauvaise mine[2]. Il accueillit le colonel Campbell; il lui demanda avec intérêt des nouvelles de sa blessure, et à quelles batailles il avait reçu les ordres dont il était décoré; et il prit occasion de là, pour parler de la campagne d'Espagne, en donnant les plus grands éloges à lord Wellington. Il s'informa, avec les plus petits détails, de son caractère et de ses habitudes; demanda au colonel Campbell de quel pays il était; et comme celui ci répondit qu'il était né en Écosse, l'Empereur se mit à louer les poésies d'Ossian, et à vanter surtout l'esprit guerrier de cet ouvrage.

[Note 2: Il témoigna aussi son mécontentement au général Koller, d'être accompagné par un commissaire prussien; et comme le général lui rappela que lui même avait demandé des commissaires à toutes les puissances alliées, l'Empereur lui répliqua vivement: Pourquoi ne m'en a t on pas envoyé aussi un de Baden, et un de Darmstadt? ]

Ce jour même était fixé pour le départ; mais Napoléon trouva un prétexte pour le différer, parce que, disait il, il ne voulait pas suivre la route d'Auxerre, Lyon, Grenoble, Gap et Digne, mais celle de Briare, Roanne, Lyon, Valence et Avignon. Le général Bertrand fut chargé de nous faire cette demande, et de la motiver sur ce que le chemin indiqué était trop mauvais pour les voitures et pour sa garde dont, suivant le traité, Napoléon devait être accompagné; et parce que, de plus, ses équipages, venus d'Orléans, s'étaient déjà dirigés sur Briare et l'y attendaient; il y devait changer de voiture, et trouver pour le voyage beaucoup de facilités, dont il était privé en ce moment... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books