Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Numa Roumestan Moeurs Parisiennes   By: (1840-1897)

Book cover

First Page:

Alphonse Daudet

NUMA ROUMESTAN

Moeurs Parisiennes

(1881)

Table des matières

Alphonse Daudet NUMA ROUMESTAN Moeurs Parisiennes I AUX ARÈNES II L'ENVERS D'UN GRAND HOMME III L'ENVERS D'UN GRAND HOMME (Suite) IV UNE TANTE DU MIDI SOUVENIRS D'ENFANCE V VALMAJOUR VI MINISTRE! VII PASSAGE DU SAUMON VIII REGAIN DE JEUNESSE IX UNE SOIRÉE AU MINISTÈRE X NORD ET MIDI XI UNE VILLE D'EAUX XII UNE VILLE D'EAUX (Suite) XIII LE DISCOURS DE CHAMBERY XIV LES VICTIMES XV LE SKATING XVI AUX PRODUITS DU MIDI XVII LA LAYETTE XVIII LE PREMIER DE L'AN XIX HORTENSE LE QUESNOY XX UN BAPTÊME

À ma chère femme

«... Pour la seconde fois, les Latins ont conquis la Gaule...»

I

AUX ARÈNES

Ce dimanche là, un dimanche de juillet chauffé à blanc, il y avait, à l'occasion du concours régional, une grande fête de jour aux arènes d'Aps en Provence. Toute la ville était venue: les tisserands du Chemin Neuf, l'aristocratie du quartier de la Calade, même du monde de Beaucaire.

«Cinquante mille personnes au moins!» disait le Forum dans sa chronique du lendemain; mais on doit tenir compte de l'enflure méridionale.

Le vrai, c'est qu'une foule énorme s'étageait, s'écrasait sur les gradins brûlés du vieil amphithéâtre, comme au beau temps des Antonins, et que la fête des comices n'était pour rien dans ce débordement de peuple. Il fallait autre chose que les courses landaises, les luttes pour hommes et demi hommes , les jeux de l' étrange chat et du saut sur l'outre , les concours de flûtets et de tambourins, spectacles locaux plus usés que la pierre rousse des arènes, pour rester deux heures debout sur ces dalles flambantes, deux heures dans ce soleil tuant, aveuglant, à respirer de la flamme et de la poussière à odeur de poudre, à braver les ophtalmies, les insolations, les fièvres pernicieuses, tous les dangers, toutes les tortures de ce qu'on appelle là bas une fête de jour.

Le grand attrait du concours, c'était Numa Roumestan.

Ah! le proverbe qui dit: «Nul n'est prophète...» est certainement vrai des artistes, des poètes, dont les compatriotes sont toujours les derniers à reconnaître la supériorité, toute idéale en somme et sans effets visibles; mais il ne saurait s'appliquer aux hommes d'État, aux célébrités politiques ou industrielles, à ces fortes gloires de rapport qui se monnayent en faveurs, en influences, se reflètent en bénédictions de toutes sortes sur la ville et sur l'habitant.

Voilà dix ans que Numa, le grand Numa, le député leader de toutes les droites, est prophète en terre de Provence, dix ans que, pour ce fils illustre, la ville d'Aps a les tendresses, les effusions d'une mère, et d'une mère du Midi, à manifestations, à cris, à caresses gesticulantes. Dès qu'il arrive, en été, après les vacances de la Chambre, dès qu'il apparaît en gare, les ovations commencent: les orphéons sont là, gonflant sous des choeurs héroïques leurs étendards brodés; des portefaix, assis sur les marches, attendent que le vieux carrosse de famille, qui vient chercher le leader, ait fait trois tours de roues entre les larges platanes de l'avenue Berchère, alors il se mettent eux mêmes aux brancards et traînent le grand homme, au milieu des vivats et des chapeaux levés, jusqu'à la maison Portal où il descend. Cet enthousiasme est tellement passé dans la tradition, dans le cérémonial de l'arrivée, que les chevaux s'arrêtent spontanément, comme à un relais de poste, au coin de la rue où les portefaix ont l'habitude de dételer, et tous les coups de fouet ne leur feraient pas faire un pas de plus. Du premier jour, la ville change d'aspect: ce n'est plus la morne préfecture, aux longues siestes bercées par le cri strident des cigales sur les arbres brûlés du Cours. Même aux heures de soleil, les rues, l'esplanade s'animent et se peuplent de gens affairés, en chapeaux de visite, vêtements de drap noir, tout crus dans la vive lumière, découpant sur les murs blancs l'ombre épileptique de leurs gestes... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books