Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Petits Poèmes d'Automne   By: (1863-1915)

Book cover

First Page:

[Note: In the original book, the Table was located at the end of the text, but for this online version I have placed it at the beginning.]

Petits Poèmes d'Automne

Stuart Merrill

PARIS LÉON VANIER, LIBRAIRE ÉDITEUR 19, QUAI SAINT MICHEL, 19

1895 Tous droits réservés

À ADOLPHE RETTÉ

TABLE

AMOUR D'AUTOMNE

I. L'enchanteresse de Thulé  3 II. Des rossignols chantant à des lys  5 III. Mon front pâle est sur tes genoux  7 IV. Je crois, folle, que tout l'automne  9 V. Au temps de la mort des marjolaines  13 VI. Viens, très douce, rêver aux heures  17 VII. Tu vins vers moi par les vallées  21 VIII. Ce fut en un soir où les chansons 23 IX. Une nuit, sous la terrible lune 27 X. O narcisses et chrysanthèmes 29 XI. Nous avons quitté ce soir la grand'ville 33 XII. Je ne sais plus par quelle contrée 35 XIII. La nuit, dans un pays de fleurs 39

INTERLUDE DE CHANSONS

I. Mon âme en une rose  43 II. Des fleurs du soir plein tes mains  45 III. O paix de ce pays d'ici  47 IV. Des lauriers, des lilas et des lys 51 V. O ma Dame des pavots  53 VI. Elise, Liliane  55 VII. Passantes, faites le signe  57

ÂME D’AUTOMNE   I. Au bord de la lointain grève  61 II. Au son des tambours et des cymbales  63 III. Je suis né dans une ville d'or  65 IV. Mon Royaume est plein des cavalcades  67 V. L'étendard que mon bras de rebelle  70 VI. Je suis ce roi des anciens temps  73 VII. Je suis mort au bord de la grève  77 VIII. Roses trop rouges de mon désir  81 IX. La porte de la triste maison  83 X. Le lierre noir et la rose églantine  85 XI. Mon âme tant malade s'endort  89 XII. Les sept fontaines sont taries  93 XIII. Rouge en la cathèdre royale  95

AMOUR D'AUTOMNE

I

L’enchanteresse de Thulé A ravi mon âme en son île Où meurt, tel un souffle exhalé, Le regret de l’heure inutile.

Je crois qu'on pleure autour de moi, Prince dont la magique épée Par la main des femmes sans foi Se brisa, vierge d’épopée.

C’est la fuite des étendards Le long de la mauvaise route Aux cris des barbares hagards Traquant mon armée en déroute.

Qu’importe? Alors qu'au seuil des cieux Je pourrais conquérir la Lance, Posez vos doigts lourds sur mes yeux, O vous, les trois Soeurs du Silence!

L’encens des jours s’est exhalé: Pourquoi pleurer l’heure inutile? L’enchanteresse de Thulé A ravi mon âme en son île.

II

Des rossignols chantant à des lys Sons la lune d’or de l’été, telle, O toi, fut mon âme de jadis.

Tu vins cueillir mes lys d’espoir, Belle, Mes lys qui saignèrent dans ta main Quand se leva la lune nouvelle.

Amour, sera ce bientôt demain, Demain matin et ses chants de cloches Et les oiseaux aux croix du chemin?

Pauvre, il neige dans les vallons proches.

III

Mon front pâle est sur tes genoux Que jonchent des débris de roses; O femme d’automne, aimons nous Avant le glas des temps moroses!

Oh! des gestes doux de tes doigts Pour calmer l’ennui qui me hante! Je rêve à mes aïeux les rois, Mais toi, lève les yeux, et chante.

Berce moi des dolents refrains De ces anciennes cantilènes Où, casqués d’or, les souverains Mouraient aux pieds des châtelaines.

Et tandis que ta voix d’enfant, Ressuscitant les épopées, Sonnera comme un olifant Dans la danse âpre des épées,

Je penserai vouloir mourir Parmi les roses de ta robe, Trop lâche pour reconquérir Le royaume qu’on me dérobe.

IV

Je crois, folle, que tout l'automne      Dort en tes yeux, et ta voix, Las! se lamente monotone Comme le vent lent dans les bois... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books