Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Quentin Durward (Français)   By: (1771-1832)

Book cover

First Page:

Walter Scott

QUENTIN DURWARD

(1830)

Traduction M. Defauconpret

Table des matières

INTRODUCTION. CHAPITRE PREMIER. Le Contraste. CHAPITRE II. Le Voyageur. CHAPITRE III. Le Château. CHAPITRE IV. Le Déjeuner. CHAPITRE V. L'Homme d'armes. CHAPITRE VI. Les Bohémiens. CHAPITRE VII. L'Enrôlement CHAPITRE VIII. L'envoyé. CHAPITRE IX. La Chasse au sanglier. CHAPITRE X. La Sentinelle. CHAPITRE XI. La Galerie de Roland. CHAPITRE XII. Le Politique. CHAPITRE XIII. L'Astrologue. CHAPITRE XIV. Le Voyage. CHAPITRE XV. Le Guide. CHAPITRE XVI. Le Vagabond. CHAPITRE XVII. L'Espion épié. CHAPITRE XVIII. La Chiromancie. CHAPITRE XIX. La Cité. CHAPITRE XX. Le Billet. CHAPITRE XXI. Le Sac du Château. CHAPITRE XXII. L'Orgie. CHAPITRE XXIII. La Fuite. CHAPITRE XXIV. La Prisonnière. CHAPITRE XXV. La Visite inattendue. CHAPITRE XXVI. L'Entrevue. CHAPITRE XXVII. L'Explosion. CHAPITRE XXVIII. Incertitude. CHAPITRE XXIX. La Récrimination. CHAPITRE XXX. L'Incertitude. CHAPITRE XXXI. L'Entrevue des deux Amans. CHAPITRE XXXII. L'Enquête. CHAPITRE XXXIII. Le Héraut. CHAPITRE XXXIV. L'Exécution. CHAPITRE XXXV. Le Prix de la Bravoure. CHAPITRE XXXVI. L'Attaque. CHAPITRE XXXVII. La Sortie. CONCLUSION. NOTES.

INTRODUCTION.

«Et un homme qui a fait des pertes. Allez!» SHAKSPEARE. Beaucoup de bruit pour rien .

QUAND l'honnête Dogberry[1] récapitule tous ses titres à la considération, qui, à son avis, auraient dû le mettre à l'abri de l'apostrophe injurieuse que lui adresse Monsieur le gentilhomme Conrade , il est remarquable qu'il ne parle pas avec plus d'emphase même de ses deux robes (chose assez importante dans certaine ci devant capitale que je connais[2]), ni de ce qu'il est un aussi joli morceau de chair que qui ce soit dans Messine , ni même de l'argument conclusif qu'il est un camarade assez riche , que de ce qu'il est un homme qui a fait des pertes .

Dans le fait, j'ai toujours observé que les enfans de la prospérité, soit pour ne pas éblouir de tout l'éclat de leur splendeur ceux que le destin a traités moins favorablement, soit parce qu'ils pensent qu'il est aussi honorable pour eux de s'être élevés en dépit des calamités, qu'il l'est pour une forteresse d'avoir soutenu un siège; j'ai toujours observé, dis je, que ces gens là ne manquent jamais de vous entretenir des pertes que leur occasionne la dureté des temps. Vous dînez rarement à une table bien servie, sans que les intervalles entre le champagne, le bourgogne et le vin du Rhin soient remplis, si votre Amphitryon est un capitaliste, par des plaintes sur la baisse de l'intérêt de l'argent, et sur la difficulté de trouver à placer celui qui reste improductif entre ses mains; ou, si c'est un propriétaire, par de tristes commentaires sur l'arriéré des rentes et la diminution des loyers. Cela produit son effet. Les convives soupirent, et secouent la tête en cadence avec leur hôte, regardent le buffet chargé d'argenterie, savourent de nouveau les excellens vins qui circulent rapidement autour de la table, et pensent à la noble bienveillance qui, ainsi lésée, fait un usage hospitalier de ce qui lui reste; ou, ce qui est encore plus flatteur, ils s'étonnent de la nature de cette richesse qui, nullement diminuée malgré ces pertes, continue, comme le trésor inépuisable du généreux Aboulcasem, à fournir des distributions copieuses sans qu'il y paraisse. Cette manie de doléances a pourtant ses bornes, de même que les plaintes des valétudinaires, qui, comme ils le savent tous, sont le passe temps le plus agréable, tant qu'ils ne sont affectés que de maladies chroniques. Mais je n'ai jamais entendu un homme dont le crédit va véritablement en baissant, parler de la diminution de ses fonds; et mon médecin, homme aussi humain qu'habile, m'assure qu'il est fort rare que ceux qui sont attaqués d'une bonne fièvre, ou de quelque autre de ces maladies aiguës

Dont la crise mortelle aussi bien que prochaine Pronostique la fin de la machine humaine, trouvent dans leurs souffrances un sujet de conversation amusante... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books