Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Recueil des exemples de la malice des femmes, et des malheurs venus à leur occasion   By:

Book cover

First Page:

RECUEIL DES EXEMPLES DE LA MALICE DES FEMMES.

Et des malheurs venus à leur occasion.

Ensemble les execrables cruaultez exercees par icelles.

[TENDIT URSUM]

A PARIS,

Chez Pierre HURY, au mont S. Hylaire, à la Cour d'Albret.

M. D. XCVI.

RECUEIL DES EXEMPLES DE LA MALICE DES FEMMES.

Si j'entreprenois de descrire les malheurs que le genre feminin a faict clairement veoir à noz yeux depuis tant de siecles Je me trouverois enfermé en un labyrinthe plus cruel que celuy du Roy Minos preparé pour les enfans d'Athenes qui luy estoient envoyez en tribut, ainsi que le racomptent les historiens de ce temps là, Et demeurerois presque accablé soubz le faix d'une si pesante charge & une si extreme quantité d'Exemples qui se trouvent sur ce subject. Car il n'y a Poete ancien ou moderne de qui les livres ne soient remplis de tant de prodigieuses cruautez que le Jugement nous fault, la veue nous esblouyt, & tous les sentimens nous defaillent, voyans tant de tragiques malheurs advenuz & qui adviennent tous les jours par les femmes, comme les exemples en servent d'un beau miroir pour nos les representer devant les yeux. Et semble que toutes les imperfections ayent voulu s'incorporer en un, expres pour former la femme & en rendre du tout odieux l'object. Lequel voilé d'une beauté falsifiee ravit tellement les sens & l'entendement de ceulx qui s'y mettent trop avant que la sortye leur en est interdite, & se pensent bien heureux d'avoir la veue de ce qui cause leur mal. Une femme est toute pleine de vanité, d'inconstance, de fraulde, de perfidie de cruaulté, deception & mille autres vices que je ne veux nommer, qui la conduisent ordinairement au precipice de sa ruyne, & ceulx qui les suyvent, voila que c'est, nous l'aymons comme bien souvent le mallade choisit & demande plustost la chose qui luy peust nuyre que ce qui luy est profitable, nous en sommes de mesmes: car voyans une femme qui nous plaist, il la faut avoir, il faut employer ses amis à un si mauvais affaire comme pour demander une femme vous vous soubmettez a des choses irraisonnables pour l'avoir & aucunesfois elle se moque de vous, s'il advient que vous l'ayez vous vous en resjouyssez comme si vous y aviez gaigné un Royaume helas pauvre homme tu ne sçais ce que tu faicts, tu es aliené d'entendement tu ne congnois pas que tu meines en ta maison le serpent qui te devorera puis apres, tu es doncq malade du sens de l'entendement & de la raison cherchant le poison qui te fera mourir lentement pour te donner plus de peine, ce pendant tu l'aymes c'est le comble de ta felicité tu penses ja estre vollé jusques au tiers ciel, & tu metz desja un pied dans la fosse. Voila comme tu es endormy d'un sommeil si pernicieux si tu te resveilles tu recognois ta faute (helas mon amy) c'est bien tard: tu es lié, il fault demeurer là, C'est pourquoy ordinairement quand l'on veult arrester quelque jeune homme on dict qu'il le fault marier vous voila donc prins, il fault penser à d'aultres choses qu'a estre libre, croiriez vous bien (mon amy) que aucunesfois une fille prenne un homme par amitié? nenny, c'est le plus souvent pour l'argent que le bon homme peult avoir & aulcunesfois elle le prend a faulte d'aultre & de craincte de demeurer vieille fille. Et que leur beaulté se venant a flestrir & fener, elles demeurassent sans party, il fault prendre la fortune par sa chevelure de devant, car elle est chauve derriere & si vous faillez une fois à la prinse la poursuitte sera vayne puis apres, & d'aultre part s'il advient que le mary ne puisse fournir a l'appoinctement selon qu'elle pense meriter pour son jeune aage ou selon son appetit, elles scavent le moyen qu'il faut tenir pour ne sen laisser avoir faulte, & puis scavent palier le faict que le bon homme ne s'en pourra appercevoir aulcunement, car elles ayant l'esprit subtil & cault, il ne leur manque poinct d'excuses comme de venir veoir son pere, ses cousins, ses parens, sa commere qui est accouchee, ou de devotion, puis avecques cela elles saultent au col de leurs sots marys, le baisent luy jurent qu'elles l'ayment mieulx que leur propre vie... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books