Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Vie de Jeanne d'Arc Vol. 2 de 2   By: (1844-1924)

Book cover

First Page:

[Note au lecteur de ce fichier digital:

Les lettres supérieures inhabituelles sont encadrées par des parenthèses.

Ainsi que dans le livre original, les références de quelques notes de fin de page sont incomplètes.]

ANATOLE FRANCE

DE L'ACADÉMIE FRANÇAISE

VIE

DE

JEANNE D'ARC

II

PARIS CALMANN LÉVY, ÉDITEURS 3, RUE AUBER, 3

Published march twenty fifth, nineteen hundred and eight. Privilege of copyright in the United States reserved under the Act approved March third nineteen hundred and five by Manzi, Joyant et Cie.

Droits de traduction et de reproduction réservés pour tous les pays, y compris la Hollande.

VIE DE JEANNE D'ARC

CHAPITRE PREMIER

L'ARMÉE ROYALE DE SOISSONS À COMPIÈGNE. POÈME ET PROPHÉTIE.

Le 22 juillet, le roi Charles, descendant l'Aisne avec son armée, reçut en un lieu nommé Vailly les clefs de la ville de Soissons[1].

[Note 1: Chronique de la Pucelle , pp. 323 324. Perceval de Cagny, pp. 160 161. Journal du siège , p. 115. Jean Chartier, Chronique , t. I, p. 98. Morosini, t. III, p. 196.]

Cette ville faisait partie du duché de Valois indivis entre la maison d'Orléans et la maison de Bar[2]. De ses ducs, l'un était prisonnier des Anglais; l'autre tenait au parti français par son beau frère le roi Charles et au parti bourguignon par son beau père le duc de Lorraine. Il y avait là de quoi troubler dans leurs sentiments de fidélité les habitants qui, foulés par les gens de guerre, pris et repris à tout moment, chaperons rouges et chaperons blancs, risquaient tour à tour d'être jetés dans la rivière. Les Bourguignons mettaient le feu aux maisons, pillaient les églises, justiciaient les plus gros bourgeois; puis les Armagnacs saccageaient tout, faisaient grande occision d'hommes, de femmes et d'enfants, violaient nonnes, prudes femmes et bonnes pucelles, tant que les Sarrazins n'eussent fait pis[3]. On avait vu les dames de la cité coudre des sacs pour y mettre les Bourguignons et les noyer dans l'Aisne[4].

[Note 2: Ordonnances des rois de France , t. IX, p. 71. H. Martin et Lacroix, Histoire de la ville de Soissons , Soissons, 1837, in 8º, II, pp. 283 et suiv.]

[Note 3: Journal d'un bourgeois de Paris , p. 53 et passim .]

[Note 4: Ibid. , p. 103.]

Le roi Charles fit son entrée le samedi 23 au matin[5]. Les chaperons rouges se cachèrent. Les cloches sonnèrent, le peuple cria «Noël» et les bourgeois présentèrent au roi deux barbeaux, six moutons et six setiers de «bon suret», s'excusant du peu: la guerre les avait ruinés[6]. Comme ceux de Troyes, ils refusèrent leurs portes aux gens d'armes, en vertu de leurs privilèges et parce qu'ils n'avaient pas de quoi les nourrir. L'armée campa dans la plaine d'Amblény[7].

[Note 5: Chronique de la Pucelle , pp. 323 324. Perceval de Cagny, p. 160. Monstrelet, t. IV, p. 339.]

[Note 6: C. Dormay, Histoire de la ville de Soissons , Soissons, 1664, t. II, pp. 382 et suiv. H. Martin et Lacroix, Histoire de Soissons , t. II, p. 319. Pécheur, Annales du diocèse de Soissons , t. IV, p. 513. Félix Brun, Jeanne d'Arc et le capitaine de Soissons en 1430 , Soissons, 1904, p. 34.]

[Note 7: Berry, dans Procès , t. IV, pp. 49 50. Le P. Daniel, Histoire de la milice française , t. I, p. 356. Félix Brun, Jeanne d'Arc et le capitaine de Soissons , pp. 26, 39.]

Il semble que les chefs de l'armée royale eussent alors l'intention de marcher sur Compiègne. Aussi bien importait il d'enlever au duc Philippe cette ville qui était pour lui la clef de l'Île de France, et il y avait lieu d'agir avant que le duc eût amené une armée. Mais dans toute cette campagne le roi de France était résolu à reprendre ses villes par adresse et persuasion et non point de force. Du 22 au 25 juillet, il somma par trois fois les habitants de Compiègne de se rendre. Ceux ci négocièrent, voulant gagner du temps et se donner l'apparence d'être contraints[8]... Continue reading book >>




eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books