Books Should Be Free is now
Loyal Books
Free Public Domain Audiobooks & eBook Downloads
Search by: Title, Author or Keyword

Mémoires de Frédérique Sophie Wilhelmine de Prusse, margrave de Bareith. Vol. I Soeur de Frédéric le Grand (2 volumes)   By: (1709-1758)

Book cover

First Page:

MÉMOIRES DE FRÉDÉRIQUE SOPHIE WILHELMINE, MARGRAVE DE BAREITH, SOEUR DE FRÉDÉRIC LE GRAND,

DEPUIS L'ANNÉE 1706 JUSQU'À 1742,

ÉCRITS DE SA MAIN.

TROISIÈME ÉDITION, CONTINUÉE JUSQU'A 1758 ET ORNÉE DU PORTRAIT DE LA MARGRAVE.

TOME PREMIER.

LEIPZIG. H. BARSDORF.

1889.

[Illustration: FRÉDÉRIQUE SOPHIE WILHELMINE, MARGRAVE DE BAREITH.]

Préface.

Un charme tout particulier plane autour des Mémoires tant renommés de la Margrave de Bareith, les enveloppant de voiles mystérieux, tantôt transparents, tantôt obscurcis, montrant néanmoins toujours distinctement l'individualité de la femme auguste dans tout ce qu'elle fait comme dans tout ce qu'elle ne fait pas.

Quatre vingts ans se sont écoulés depuis la première édition qui fut, non pas lue, mais dévorée. Rien ne pouvait exciter un plus vif intérêt que ce menu de scènes piquantes d'observations pétillantes, d'intrigues incroyables, le tout écrit avec une sans gêne inouïe. La princesse n'épargnait rien et personne, ni père, ni mère, ni frères, ni soeurs n'échappaient à sa critique mordante. Tout ce qu'elle voyait et entendait était saisi pour être dépeint dans ses Mémoires ou comme un portrait parlant ou comme une caricature, mais toujours sans aucune considération de ce qu'on appelle les convenances et les égards. Nous autres, enfants du XIXième siècle, tout imbus de ces préjugés de convention, nous ne pouvons voir sans étonnement de quelle manière elle arrange ses personnages sans aucune exception, les traitant tous avec la dernière rigueur.

Nous ne pouvons comprendre cette princesse de Prusse, choisissant les expressions les plus fortes, les plus drastiques et décrivant les scènes les plus intimes. Mais le XVIIIième siècle pensait et écrivait autrement que le nôtre. Bien souvent alors le coeur s'échappait avec la langue, et la plume suivait la main. Avec sa grande désinvolture de conception et de raisonnement le siècle philosophique ne s'inquiétait pas long temps du: «qu'en dira t on?«

On a bien souvent reproché à la Margrave et le célèbre historien Schlosser lui a jeté la première pierre d'avoir de gaîté de coeur compromis inutilement les siens. Nous aurions d'elle un portrait peu ressemblant si nous acceptions ce jugement étroit parmi tous les autres du même acabit. Il faut essayer de la connaître autrement, et elle se révèle sous un jour tout différent dans ses lettres.

La Margrave Wilhelmine entretenait une correspondance suivie avec les plus illustres savants et les plus grands poètes de son temps. Il suffit de nommer ici Frédéric le Grand et Voltaire. Dans ses lettres se trouve bien souvent l'explication pour nombre de paroles dures contenues dans ses Mémoires. C'est dans ses lettres qu'elle ouvre son soeur à son frère et à son ami. On est ému du chagrin et des souffrances d'une princesse qui, selon les personnages les plus distingués de ce temps, passe pour la femme la plus spirituelle et la plus éminente du XVIIIième siècle. On serait bien tenté de ne point lui reprocher son impiété en voyant que son amertume et son aigreur trouvent leur explication dans les souffrances physiques et psychiques qu'elle eut à subir.

Aujourd'hui que l'on a puisé à tant de sources historiques, il serait impossible de mettre au premier rang les Mémoires de la Margrave. Ils sont sans grande portée pour la conception historique, et du reste on y trouve plus d'une erreur. On ne peut nier cependant qu'il n'y ait beaucoup de vrai et d'intéressant: aussi resteront ils un tableau vivant des moeurs et de la situation de l'Allemagne au XVIIIième siècle.

Malheureusement le manuscrit original des Mémoires finit avec l'année 1742. La Margrave vécut jusqu'à 1758 et s'éteignit dans la même nuit et à l'heure même où son frère était surpris près de Hochkirch.

Cette nouvelle édition que nous présentons au public s'efforce à combler cette lacune en dépeignant la vie de la Margrave jusqu'à sa mort d'après des documents et des lettres de l'authenticité la plus indiscutable... Continue reading book >>


Book sections



eBook Downloads
ePUB eBook
• iBooks for iPhone and iPad
• Nook
• Sony Reader
Kindle eBook
• Mobi file format for Kindle
Read eBook
• Load eBook in browser
Text File eBook
• Computers
• Windows
• Mac

Review this book



Popular Genres
More Genres
Languages
Paid Books